Autre angle d’attaque

jeudi 13 octobre 2011
par  Baron rouge
popularité : 1%
0 vote

Mon mariage allait à vau-l’eau. Je me perdais entre les lits de nombreux amants. J’eus voulu en limiter le nombre jusqu’à n’en garder qu’un seul le meilleur. Non pas que le titre de pute me gêna outre mesure, car je me croyais au-dessus du préjugé et du qu’en-dira-t-on social. Mais le caractère d’objet sexuel, la réification qui en résulte, la fréquence et les multiples partenaires étaient parvenus à nuire et à m’enlever tout plaisir. La perspective du divorce m’effrayait. En fait je n’étais pas si insoucieuse que cela des apparences sociales. Ainsi me retrouver seule, nue et encerclée désormais d’inutiles amants me déprimait par avance.

En cet état un midi je croisais Armand, un ami de mon mari. Il faisait chaud en ce début d’avril à la Défense sur cet immense parvis écrasé des dimensions de la fameuse arche. Je sortais de l’hôtel Ibis avec Hadrien, le commercial de Varilux. Un type charmant que j’avais connu il y a deux mois à un séminaire à Aix-les-Bains. Il m’avait fait rire tout le long et m’avait remonté le moral. Nous avions couché. Il était loin d’être le plus sexy du monde. Cependant il avait été gentil avec moi. Je découvris qu’il me baisait bien par derrière. Je voulus qu’il devienne l’un de mes amants réguliers. Aussi à chaque passage à Paris, il m’attrapait à l’hôtel. Ce jour-là nous avions encore dans le nez du champagne pris dans la chambre de l’hôtel. Nous nous esclaffions comme deux gamins sur le parvis. Au début je n’étais pas parvenu à reconnaître que le type qui me dévisageait à l’instant était Armand. À sa mine déconfite, je vis qu’il percevait assez bien l’équivoque de ma relation avec Hadrien. Ce dernier ne s’aperçut de rien, je crois. Armand avait mainte fois essayé de me draguer. J’augurais mal d’un jaloux éconduit.

Je devais retrouver Armand quinze jours plus tard un soir sous mon toit invité avec deux autres potes de mon mari. Ils regardaient un truc de Tennis fort tard à mon goût. Je sortais des bras d’un type de la sécurité au boulot, un certain Yazid. Il m’avait surpris lors d’une de ces rondes un soir avec un de mes patrons dans une bagnole. Je n’aimais pas être reconnue. Il m’assura le lendemain qu’il saurait tenir sa langue, je me souvins alors qu’il jouait quelquefois au foot avec mon mari. J’étais fort perplexe. Depuis il me menait une cour assidue. Il n’était pas vraiment canon. Aucun charme ne pouvant suppléer à cela. Je n’aimais pas trop ses relents de cuisine orientale.

Bref ce soir là à la sortie du bureau lorsqu’il frappa au carreau de la voiture, je me résolus à acheter définitivement son silence. Je n’avais pas baisé qui plus est ces deux derniers jours. Il était vingt heures, le niveau du parking était désert. J’étais familière de ce genre de situation. Par mon regard et mon sourire, il devina que je ne me contraindrais pas cette fois à lui débiter mes paroles banales et que je pourrais aller un peu plus loin. Je lui dis : j’ai un peu de temps devant moi, nous pourrions aller boire un verre, mais je préférais qu’on discute ici dans la voiture. Il comprit et monta tout de suite à mon côté. J’aimais cette excitation d’un mâle nouveau à mes côtés. Sans égard pour lui je baissai mon pare-soleil afin de considérer dans le petit miroir la qualité de mon visage. Je vérifiai si j’étais désirable ou devais recourir à un petit maquillage. Il ne fut nullement décontenancé de cette coquetterie. Tandis que je m’examinais, sa main commençait à remonter sur la cuisse. LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires