Frottements

jeudi 11 août 2022
par  Asmodéa
popularité : 1%
3 votes

1 - Hommes de Feu


Il me fixe, un bras appuyé sur le mur, l’autre sur la hanche, ses épaules lavallières asymétriques et nues,
un acteur
les yeux baignés dans la lumière, comme si les rayons du soleil venaient s’y régénérer.

Il sourit. Une courbe bitume apparaît sur le bas des joues.


Quand il se tait et approche

viens à moi
j’avance vers les limbes
où je meurs
douces, fraîches et humides, et m’y perds, la tête flottante et les idées noyées.
J’aime ce goût de cantharide.
dans ta bouche


Gonflement des cœurs accolés, qui compte l’éternité.


Surtout ne rien laver.
Ni les peaux, ni les sexes, ni les slips.
Puis recueillir leur odeur
dans une bouteille scellée par nos armes.


S’imaginer
être dans
son corps

Être
le vent pénétrant dans
ses narines

rien que
sa sueur coulant sur
sa peau

sa salive
comme une rivière amère

son enfant.
Être dans dans puis dans
sa bouche, sa gorge, son ventre,

entendre et son cœur battre, et ses poumons se gonfler.
Le sentir vivre.

Être lui LIRE LA SUITE


Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Henic
vendredi 12 août 2022 à 11h47 - par  Henic

C’est à la fois élaboré et alambiqué, parfois poétique, parfois bassement lubrique, un peu trop précieux à mon goût.

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Frottements