Ulla, malgré elle

Chapitre 3 Les monstres
mercredi 21 décembre 2022
par  kingliart
popularité : 1%
23 votes

3. Les monstres

Les deux hommes retournèrent au bureau. Ulla s’était endormie. Son maître la réveilla en douceur. Elle se laissa soulever mollement.
– Allez viens, lui enjoignit son maître. Commence par nettoyer le membre de mon invité.
Il plaça Ulla à genoux devant Paul et elle entreprit de lécher consciencieusement le sexe flasque de l’homme. Elle sentit les sucs d’amour de femme mêlés au sperme séché. Elle fut prise à la gorge par l’odeur et le goût âcre. Au fur et à mesure de ses attentions, le membre se raidissait à nouveau. Paul lui avait pris la tête et s’enfonçait en elle de plus en plus, poussant le membre au plus profond de la gorge. Elle tentait de ne pas vomir, et elle eut un sursaut gras au fond de la gorge. La consistance souple et mouillée des glaires dans sa bouche augmentait le plaisir de l’homme qui furieusement tentait de l’empêcher de reprendre son souffle. Heureusement pour elle, il éjacula rapidement dans la bouche et se retira brusquement pour terminer d’éjaculer sur son visage.
Ulla en profita pour reprendre son souffle. Elle ne fit aucun geste pour nettoyer son visage maculé.
– Très belle prestation. M’autorisez-vous à l’emprunter ?
Ulla regarda son maître, hagarde, les yeux écarquillés, le visage toujours couvert de sperme. Elle semblait prier de ne pas avoir à subir encore une autre humiliation, d’être donnée à un autre comme un jouet sans volonté.
– Pas tout de suite, car j’ai encore quelques leçons encore à lui enseigner. Mais dès que la formation initiale sera finie, ce sera avec plaisir, ajouta le maître. Ulla pour l’instant n’est pas prête. Elle a besoin de finir cette étape avant de se comporter entièrement en docile animal de compagnie.
– Je saurais lui donner ce dont elle a besoin
– Je n’en doute pas cher ami, c’est pour cela que je vous l’ai présentée. Mais laissez-moi un mois encore. Je vous promets de vous la remettre un peu plus tard. Pour l’instant nous allons la harnacher comme je le lui ai promis.
En disant cela, il prit dans l’armoire une ceinture de chasteté en métal, étrange outil fait de métal et de cuir. Il enserra la taille de Ulla et passa la bande qui devait rester entre ses cuisses pour vérifier les points d’attache. Puis il lui expliqua ce qu’il allait lui faire.
– Ulla, petite chienne, tu m’as désobéi et cela mérite une longue punition. Tu vas porter pendant deux jours cette ceinture assortie de deux gods. Un petit god anal et un autre pour ton minou de petite chienne en chaleur. Celui de ton cul est doté d’une longue tige ce qui t’empêchera de t’asseoir et elle-même assez longue pour t’empêcher de t’agenouiller posément. Il a aussi des petits picots qui doivent être parfaitement désagréables, mais son épaisseur comme tu le vois est très réduite.
En disant ça, le maître montra l’ustensile en question qui fit frémir Ulla. Même petit, cet engin devait être bien pénible.
– Le god que tu porteras en toi par devant est électrique. Il est à la fois programmable et télécommandé. Un bijou technologique. Il est ainsi programmé pour fournir en alternance des piqûres d’électricité assez douloureuses et des vibrations pour le plaisir. Mais il ne vibrera jamais assez pour te satisfaire. Et comme tu le sentiras à l’instant, cette alternance sera douloureuse et inattendue, des coups au hasard.
De nouveau il lui montra l’objet oblong et métallique qui brillait de manière menaçante. Il posa le god dans la paume de la main et le laissa vibrer. Elle s’inquiétait de cette future sensation quand soudain elle poussa un petit cri de surprise. L’objet avait émis un fort courant qui la fit sursauter. Son inquiétude devint ainsi de la peur.

JPEG - 107 ko


Images d’un site disparu Bondage Demons, d’une petite bande de joyeux drilles qui inventait toutes sortes de tourments sexuels, de bondage, et autres gateries. C’est probablement la disparition de l’un d’eux, le mari de Gina (la belle des photos) qui mit fin à ce site. Le site racontait dans le détail leurs aventures et le piercing des lèvres de Gina (un grand et long épisode de plusieurs mois).


Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de kingliart
mercredi 28 décembre 2022 à 11h32 - par  kingliart

Vous aurez remarqué que le consentement est un concept qui n’existe pas dans les récits : les pièges se referment sur les personnages (féminins, en général) malgré elles ! L désir de vivre intensément la soumission en est le moteur. La volonté n’y peut rien. Merci à de ce commentaire Henic, ça me donne une idée de récit assez amusant ... après Ulla.

Logo de Henic
mercredi 21 décembre 2022 à 20h48 - par  Henic

Le texte est excitant tant qu’on s’efforce de rester détaché de ce qu’il raconte : on est en fait dans une horreur totale, où la personne humaine n’est plus du tout respectée comme telle, où son consentement n’existe plus...
Tant que ça reste une histoire sur du papier, voire un écran, ça ne prête pas vraiment à conséquence. Mais si cela devient réalité pour des protagonistes, où est le respect intrinsèquement dû à toute personne ?