Un gang-bang qui tourne mal

Chapitre 1
vendredi 27 janvier 2023
par  trouchard
popularité : 2%
22 votes

Mes mains tremblent alors qu’elles agrippent le volant. Il reste une heure avant la nuit, ce qui me permet d’avoir une bonne visibilité en conduisant. Mais j’ai quand même du mal à me concentrer parce que je vais faire quelque chose de stupide. Pas seulement stupide d’ailleurs, mais complètement fou, idiot, dangereux et irresponsable.

Pourquoi fais-je cela ? C’est facile à comprendre Michelle ! Tu veux vivre ça pour une fois dans ta vie. Tu veux pouvoir te dire que tu as fait quelque chose de fou et d’excitant. Quelque chose que tu pourras raconter aux gens quand tu seras un peu éméchée dans un bar. Pour que tu aies une histoire folle comme tout le monde semble en avoir pendant leurs années d’étudiants. Seulement ton histoire datera de tes trente ans.

Il faut dire que la chose la plus excitante qui me soit arrivée dernièrement, c’est quand un serveur m’a demandé ma carte d’identité pour vérifier que j’avais l’âge de boire du vin. Voilà à quel point ma vie est triste, car j’ai été heureuse de ça pendant plusieurs jours. C’est pour ça que je veux faire ça. Pour vivre pleinement au moins une fois dans ma vie.

Mais cela est fou et inimaginable. Je continue de penser que ce n’est pas vraiment réel ? Que rien de tout ça n’est vrai et que c’est juste un rêve !

Comment cette histoire a-t-elle commencé ? Eh bien, elle a commencé il y a plusieurs mois… Non en vérité je vais être honnête, c’était il y a deux ans. Je vais souvent sur les réseaux sociaux et je suis tombée un jour sur un post « adulte ». À partir de là j’ai exploré beaucoup de posts ne s’adressant qu’à des personnes majeures. Et j’ai commencé à m’intéresser à certaines pratiques sexuelles comme le bondage, le BDSM, les gang-bangs sans parler des humiliations.

J’ai apprécié ces sujets où les gens ne se contentent pas de poster de photos, mais où l’on peut parler de ses fantasmes ou expériences. J’ai rencontré virtuellement des tonnes de gens sympas, mais aussi des pervers vraiment effrayants. J’avais l’impression de faire partie de cette communauté jusqu’à ce que je me rappelle que je n’avais aucune expérience réelle de ces jeux. La seule que j’avais c’étaient des fantasmes.

Bien sûr, des tonnes de gens voulaient m’écouter raconter mes fantasmes. Tout comme ils voulaient voir des photos de moi. Je n’en ai posté une qu’une seule fois. Elle était assez banale avec mon visage caché, un bikini et les mains menottés. Un commentaire me disait que je ressemblais à une célèbre actrice porno que je ne connaissais pas. En faisant des recherches sur internet, j’ai pu voir une certaine ressemblance entre nous, mais pas beaucoup. Peut-être que plus jeune, je lui ressemblais vraiment. Mais je dois admettre que ce commentaire m’a fait me sentir sexy. La plupart des autres commentaires ne m’ont pas plu. Ils voulaient surtout que je regarde leur virilité. Mais ce seul commentaire agréable m’a donné l’envie d’en faire plus.

Puis, aujourd’hui, je suis tombée sur un message qui m’a intéressé, un message qui semble réel et qui a été écrit par quelqu’un qui habite ma ville. Je l’ai lu tellement de fois que je l’ai mémorisé. Le titre était : « Groupe de garçons de Springfield intéressé par organiser un gang-bang avec une femme ». Ce titre a tout de suite attiré mon attention. Il fallait que je lise la suite. J’étais attiré comme par un aimant.

Le message disait alors : « Bonjour à tous ! Merci beaucoup de vous être arrêté et de lire notre message. Nous savons qu’il risque d’être un peu long, mais voilà. Nous sommes un groupe d’étudiants de plus de 18 ans qui ont fini leurs études et qui ont du temps de libre. Pour en venir au fait, nous voudrions réaliser un gang-bang avec une femme intéressée. Nous sommes des garçons normaux qui savent poser des limites à leurs actions. Nous ne recherchons pas des choses hors norme comme pisser sur quelqu’un ou le battre à mort. Nous sommes surtout intéressés par l’accomplissement de fantasmes de domination/soumission, de toutes demandes que vous pourriez faire si ça reste dans le raisonnable. En termes d’âge et de physique, peu nous importe tant que vous êtes majeurs. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à répondre à ce message. »

Le message était assez clair, mais ce qui m’a frappé c’est la politesse et le niveau intellectuel des propos. J’ai toujours eu l’habitude d’avoir des messages d’hommes qui parlent de la taille de leur bite ou de la manière dont ils vont te baiser pendant des heures. Pour être franche, la plupart des messages d’hommes qui cherchent quelqu’un proviennent de mâles qui ont un ego démesuré et beaucoup trop confiance en eux. Mais ce message était correct et bien écrit.

Bien sûr, j’ai fait des recherches sur ce compte et ce pseudo. Il existe depuis de nombreuses années et le propriétaire partage beaucoup de données personnelles, ce qui m’a mise à l’aise. Il ne s’agissait pas de quelqu’un qui passait juste, mais d’une personne qui discute depuis longtemps par ce moyen. En plus il semble partager les mêmes opinions politiques que moi, d’après ce que j’ai vu dans ses publications.

Alors j’ai répondu. Je n’arrive toujours pas à croire que je l’ai fait, ça ne me ressemble pas du tout. Je ne pense pas que quiconque me connaît puisse croire que j’ai fait une chose aussi folle. Mais je l’ai fait, j’ai répondu à une annonce d’une rencontre pour du sexe.

J’ai reçu une réponse et le gars m’a dit qu’il avait été surpris qu’une vraie femme réponde. Il a continué en disant qu’il avait eu beaucoup de réponses de trolls qui se moquaient de son annonce, sans parler des homosexuels qui voulaient sortir avec lui. Il ne se doutait pas qu’une femme soit intéressée.

Nous nous sommes envoyé beaucoup de messages. Je lui posais des tonnes de questions. Je lui ai dit que nous étions des étrangers et que je n’étais pas complètement rassurée. Nous avons discuté de nos penchants sexuels et de nos limites. Et comme je suis un peu stupide, j’ai été honnête sur mes fantasmes, ce que je voulais endurer : les gang-bangs, les humiliations et le bondage. Il est resté très poli et même gentil en me répétant plusieurs fois que si je n’étais pas à l’aise, nous n’étions pas obligés de faire quoi que ce soit et que je n’avais pas à partager mes fantasmes avec lui.

Il a admis que c’était la première fois qu’il passait une telle annonce. Avec ses amis, ils avaient étudié pendant de longues semaines pour les examens et ils étaient stressés. Maintenant qu’ils avaient passé les épreuves, ils s’ennuyaient et ont pensé que ce serait un bon moyen d’évacuer le stress avec une bonne partie de jambes en l’air.

Il m’a dit aussi que de son côté, ils prendraient certaines précautions comme, par exemple, de faire un enregistrement de moi disant que j’étais consentante et que je n’étais pas victime d’un chantage. Il m’a aussi parlé de mots de sécurité pour tout arrêter si nous trouvions que les choses prenaient une mauvaise direction. Il m’a assuré que si l’un de nous était mal à l’aise, nous arrêterions.

Nous avons échangé pendant plus d’une heure. Et comme je me sentais à l’aise avec lui, je lui ai dit que l’un de mes plus gros fantasmes était d’être humiliée du moment où j’arrive jusqu’à ce que je parte. Puis je lui ai donné plusieurs exemples de comment je voudrais être traitée, insultée, qu’ils se moquent de moi, qu’ils fassent des blagues à mes dépens. Je lui ai dit que je pourrais être attachée. De son côté, il m’a dit que ce qu’ils voulaient n’était pas grand-chose, principalement qu’ils me baiseraient à plusieurs et que je serais peut-être fessée.

Nous nous sommes mis d’accord et nous avons accepté tous les deux les termes du marché. Nous étions nerveux et excités. Puis il m’a donné l’adresse de leur maison. Et je lui ai dit à quelle heure j’arriverai. Voilà c’était tout, j’allais me faire gang-banguer pour la première fois. LIRE LA SUITE



Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Henic
dimanche 29 janvier 2023 à 20h18 - par  Henic

Pour l’instant, ça ne tourne pas encore mal. C’est à la fois très dur, avec une forte dose d’humiliation et de peur pour la victime « consentante », et « doux » dans la mesure où la violence, certes présente, ne dépasse pas le niveau auquel on peut s’attendre dans un gang-bang BDSM.
La montée en puissance est fort bien décrite, avec un « chef » qui semble fort bien maîtriser son sujet.
La conclusion étant dans le titre, le lecteur est dans une attente impatiente de la suite de l’histoire.