Tu comprendras qu’il ne s’agit pas d’amour

dimanche 5 mars 2023
par  kingliart
popularité : 2%
22 votes

Cette histoire m’a été inspirée par une photo animée, d’une jeune femme blonde et d’un homme qui baisaient alors qu’une autre femme, que l’on voit de dos sur la photo, les avait surpris.


Il ne demande que ton obéissance. Le mot soumission signifie cela : accepter même l’inacceptable.

Tu penses à ta soumission. À ton Maître et l’amour que tu lui portes. Que tant de fois tu as douté, alors même qu’il te garde près de lui. Il t’a même demandé « Comment peux-tu mettre en doute mon amour ». Lorsqu’il dit cela, tes doutes augmentent, car, à chaque fois, ces mots sonnent faux. Mais ton désir est toujours aussi ardent, ton corps l’exprime violemment. Tu n’as qu’une idée lorsqu’il te quitte, c’est de le retrouver. Mais un jour tu comprendras qu’il ne s’agit pas d’amour. Il ne demande que ton obéissance. Le mot soumission signifie cela : accepter, tout accepter même l’inacceptable. Surtout l’inacceptable. Tu finiras par le comprendre. En réalité, tu finiras par non seulement comprendre, mais embrasser cette vision des choses, sa vision des choses, et ce qu’elle implique. Par exemple, ta jalousie ne pourra plus jamais s’exprimer. Tu seras obligée de ravaler ta honte, ta jalousie, tous ces sentiments qui te semblent si naturels.

Cette après-midi, il t’a demandé de venir le rencontrer chez lui et il t’a donné une clé, ce qui t’a beaucoup étonnée. Il a aussi précisé qu’il serait inutile de frapper à la porte ou de sonner, car personne ne viendrait t’ouvrir : ce serait à toi de rentrer et prendre place au salon. « Tu t’installeras confortablement au sol pour m’attendre », avait-il dit. Aussi simple que cela. Tu te faisais une joie de le rejoindre, d’autant plus que ces ordres étaient autant de signes de confiance, après tant de temps, enfin… LIRE LA SUITE

GIF - 1.8 Mo

PS : Ce texte a été rédigé alors que je cherchais l’inspiration pour continuer à écrire les aventures de Ulla et des ses compagnes d’infortune en latex. Un petit chapitre devrait arriver prochainement (travaux en cours).


Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de kingliart
mercredi 15 mars 2023 à 15h00 - par  kingliart

Mais là il ne s’agit en effet pas de consentement et de choix, mais de soumission totale jusqu’à la perte de liberté. La fiction c’est aussi ça : imaginer l’inimaginable.
Accepte-t-elle vraiment d’être traitée ainsi ? Non, probablement pas, ni même ne l’a-t-elle voulu. Mais elle ne se pose pas non plus la question. Le désir dévorant bloque l’entendement. La volonté d’atteindre ce plaisir au fond d’un trou insondable entraîne la soumise au-delà de la raison. Toute dépendance fonctionne de la sorte. La noirceur du désir est plus sombre que n’est forte la volonté. Henic, vous restez dans une raison bien trop raisonnable.

Logo de Henic
mardi 7 mars 2023 à 14h35 - par  Henic

Commentaire du titre : c’est le moins qu’on puisse dire !
Ce qui est extraordinaire, c’est que l’on puisse accepter d’être ainsi traité... Il faut vraiment avoir laissé de côté absolument tout amour-propre, la moindre once de fierté d’être.
Toutefois, ce texte ne laisse pas vraiment la place à une différence, ni même une nuance, entre soumission et esclavage : la seconde sous-entend qu’il ne reste aucune possibilité de choix, obéir est la seule issue. Par différence, la première laisse au moins la possibilité de refuser, même si cela ne sert qu’une fois et signifie la fin de la relation.
Ce court texte exprime en peu de mots toute la violence d’une relation fondée sur la soumission à autre chose qu’à l’amour.
Car la soumission à l’amour ne peut être qu’à double sens, chacun cherchant le bonheur véritable de l’autre. Il y a en effet un monde entre ces deux types de soumission, la seconde permet de passer toute une vie, de plus en plus heureuse avec l’être aimé ; la première, c’est moins sûr.

Logo de kingliart
mardi 7 mars 2023 à 02h56 - par  kingliart

Qul honneur venant de Sylvain ! Je vous remercie.

Logo de de Perry
lundi 6 mars 2023 à 12h47 - par  de Perry

N’étant pas spécialement un fan des histoires de Kingliart, je salue ici ce court récit EXCELLENT dans ses conception et écriture. Le style est parfaitement adapté et agréable. Une véritable réussite. GRAND BRAVO à cet auteur, MERCI à Christine d’avoir édité la photo animée y afférente. Sylvain.